Projets

Projets et groupes de travail

Domaines de recherche des académiques

Métaphysique des sciences [Pr. Alexandre Guay]

Il s’agit ici de développer une métaphysique des sciences, c’est-à-dire élaborer un cadre ontologique pour les sciences naturelles. En ce moment, les recherches du CEFISES se concentrent notamment sur les questions ou problèmes suivants :

  1. La comparaison puis l’articulation de la métaphysique des sciences avec d’autres formes de métaphysique (descriptive ou révisionniste).
  2. L’élaboration des approches ontologiques structuralistes (réalistes ou non).
  3. L’étude du rapport entre structure physique et symétrie théorique.
  4. Le fondement de la modalité des structures physiques.
  5. Le développement d’une conception d’individu processuel qui s’appliquerait tout autant en physique qu’en biologie.
  6. Le développement d’une conception transformationnelle de l’émergence forte.
  7. L’élaboration d’un fondement ontologique aux lois de la nature de manière à expliquer l’existence des principes d’invariance, c’est-à-dire des méta-lois.

Aspects dynamiques du raisonnement [Pr. Peter Verdée]

Le but de ce projet est d’analyser les dynamiques du raisonnement. C’est à dire, analyser le raisonnement qui dépend du contexte et chercher des réponses systématiques aux questions « quand et comment changer ses croyances ? » et « quand et comment tirer des conclusions provisoires ? ». Les recherches dans le cadre de ce projet se concentrent sur les thèmes suivants:

  • Le développement et l’analyse des logiques non classiques pour modéliser la dynamique du raisonnement (par exemple: « adaptive logics »).
  • Des aspects dynamiques dans la philosophie et les fondements des mathématiques (on se concentre sur les modèles non-standard, l’abstraction, l’évolution des théories mathématiques)
  • L’analyse formelle du langage (comprendre des aspects dynamiques de notre langage à l’aide des méthodes mathématiques – la pragmatique, les expressions conditionnelles, les expressions d’implication, des expressions de causalité, etc.).
  • Éthique de l’argumentation/du raisonnement dynamique (les liens entre le raisonnement créatif et le libre arbitre, la responsabilité et la rationalité, « quand est-il permis/obligé de changer d’avis ? »).

Histoire et la philosophie du hasard dans la théorie de l’évolution [Pr. Charles Pence]

La théorie de l’évolution renvoie abondamment au hasard et aux probabilités. Par exemple, la sélection naturelle ne garantit aucunement que des organismes ayant une meilleure valeur selective (fitness) surpasseront des organismes moins adaptés ; elle affirme seulement qu’ils le feront probablement. Ainsi, de nos jours, les probabilités et les statistiques sont régulièrement utilisées en biologie évolutive pour saisir ces concepts. J’étudie donc questions comme les suivants :

  • Qu’est-ce qui, dans les phénomènes étudiés par les biologistes de l’évolution, requiert cette utilisation du hasard et des probabilités ?
  • Les différentes utilisations du hasard en théorie de l’évolution devraient-elles être interprétées de la même façon ou selon une grande variété de manières différentes ?
  • Quelles sont les philosophies des sciences développées par des auteurs comme Francis Galton, Karl Pearson, ou W.F.R. Weldon, qui sont les biologistes de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, à l’origine de l’utilisation de ces concepts et méthodes en théorie de l’évolution ?

Recherche sur la transition sociale et écologique [Pr. Tom Dedeurwaerdere]

La recherche sur la transition sociale et écologique est menée au sein de deux équipes de recherche, la première au sein de l’Unité de la gouvernance de la biodiversité (http://biogov.cpdr.ucl.ac.be/) et la seconde au sein de LPTransition, la plateforme de recherche sur la recherche en partenariat pour la transition sociale et écologique (http://lptransition.uclouvain.be/), tous deux à l’Université catholique de Louvain. Ces équipes de recherche sont actuellement engagées dans divers projets de recherche interuniversitaires sur la transition écologique et sociale, tels l’économie collaborative en région bruxelloise (projet city4coEN) et les méthodologies de recherche transdisciplinaires (projet WISD, F.R.S.-FNRS). Des publications récentes dans le domaine de la philosophie des sciences comprennent un article sur la recherche transdisciplinaire « Une approche pragmatique de la recherche transdisciplinaire » et un ouvrage sur « Sustainability Science for Strong Sustainability ». Toutes les publications sont disponibles en ligne sur http://biogov.uclouvain.be/staff/dedeurwaerdere/tom.html.